Une_odeur_de_gingembre

4ème de couverture:"En 1903, Mary Mackenzie embarque pour la chine où elle doit épouser Richard Collingsworth, l'attaché militaire britannique auquel elle a été promise. Fascinée par la vie de Pékin au lendemain de la Révolte des Boxers, Mary affiche une curiosité d'esprit rapidement désapprouvée par la communaité des Européens. Une liaison avec un officier japonais dont elle attend un enfant la mettra définitivement au ban de la société. Rejetée par son mari, Mary fuira au Japon dans des conditions dramatiques.[...]"

Je ne connaissais pas cet auteur. J'ai souvent été attirée par la couverture mais je ne m'étais pas encore décidée à lire ce roman. A l'unité dans mon rayon littérature, il se vendait régulièrement. Et puis j'ai tenté l'expérience de le présenter sans indication de coup de coeur ou autre puisque je ne l'avais pas lu. Et là les ventes se sont emballés.... Ayant donc l'habitude de conseiller des clients, je me suis dit qu'il était temps que je les écoute moi aussi (les ventes parlant d'elles-mêmes) et L'odeur de gingembre a été mon coup de coeur de l'été, retardant mon heure d'aller dormir pour pouvoir le finir.
Il y a parfois des romans dont on a du mal à parler alors même qu'on les a aimés et celui-ci en fait partie....les émotions ressenties ont du mal à s'exprimer. Mais bon j'ai aimé la structure de ce roman, alternance de lettres de Mary à sa mère et de son journal intime. Quand Mary débarque à Pékin, elle est toute jeune, n'a jamais quitté son Ecosse natale, elle s'apprête à épouser un homme qu'elle connaît à peine...elle a un côté naïf toutefois c'est une jeune femme qui a du caractère... On suit cette jeune fille jusqu'à l'âge respectable de vieille dame. Souvent j'ai pensé à Indochine de Régis Warnier, même si l'histoire n'est pas du tout la même, peut-être l'ambiance!
Et puis c'est aussi un roman historique très intéressant, sur la naissance de la Chine ou du Japon tels que nous les connnaissons aujourd'hui, sur l'époque où l'industrialisation cotôyait la campagne la plus "misérable" possible.
Allez-y les yeux fermés c'est un EXCELLENT roman!!!