16 juin 2013

" Demain, j'arrête " Gilles Legardinier Pocket.

"Demain, j'arrête" Gilles Legardinier Pocket 4eme de couverture : "  Comme tout le monde, Julie a fait beaucoup de trucs stupides. Elle pourrait raconter la fois où elle a enfilé un pull en dévalant des escaliers, celle où elle a tenté de réparer une prise électrique en tenant les fils entre ses dents, ou encore son obsession pour le nouveau voisin qu'elle n'a pourtant jamais vu, obsession qui lui a valu de se coincer la main dans sa boîte aux lettres en espionnant un mystérieux courrier... Mais tout cela n'est rien,... [Lire la suite]
Posté par Karine1926 à 11:13 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,

04 novembre 2011

Rien ne s'oppose à la nuit

4ème de couverture:« La douleur de Lucile, ma mère, a fait partie de notre enfance et plus tard de notre vie d’adulte, la douleur de Lucile sans doute nous constitue, ma sœur et moi, mais toute tentative d’explication est vouée à l’échec. L’écriture n’y peut rien, tout au plus me permet-elle de poser les questions et d’interroger la mémoire. La famille de Lucile, la nôtre par conséquent, a suscité tout au long de son histoire de nombreux hypothèses et commentaires. Les gens que j’ai croisés au cours de mes recherches parlent de... [Lire la suite]
Posté par marion_tricote à 23:52 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
30 août 2010

Rentrée littéraire 2011 #1

4ème de couverture: « Vu de loin on ne voit rien », disait souvent Nathan. Depuis la mort de ce frère tant aimé, Sarah se sent de plus en plus étrangère à sa vie, jusque-là « si parfaite ». Le coeur en cavale, elle s’enfuit au Japon et se réfugie dans un petit village au pied des falaises. Nathan prétendait avoir trouvé la paix là-bas, auprès d’un certain Natsume. En revisitant les lieux d’élection de ce frère disparu, Sarah a l’espoir de se rapprocher, une dernière fois, de lui. Mais c’est sa propre histoire... [Lire la suite]
15 juillet 2010

Les morsures de l'ombre. Karine Giebel.

Résumé  : " Elle est belle, attirante, disponible, elle s'appelle Lydia. Lui, Benoît Lorand, commissaire de police volage n'a pas hésité à la suivre pour prendre un dernier verre. A présent il est seul, avec une vague sensation de gueule de bois, et ses souvenirs envolés... le voilà enfermé dans une cage au fin fond d'une cave. Isolé. Sa seule compagnie ? Sa séductrice devenue sa geôlière. Et elle a décidé de faire durer son plaisir très longtemps. De le faire souffrir lentement. Pourquoi lui ? Dans ce bras de fer... [Lire la suite]
Posté par Karine1926 à 11:19 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
12 juillet 2010

Peut mieux faire...

Dans le cadre de masse critique de Babelio, j'avais choisi une lecture d'été en pensant me distraire... " Coups bas et talons hauts" de Tonie Behar chez Livre de Poche. J'avoue avoir été déçue par cette lecture... Résumé :" Dahlia Arditi est attachée de presse dans une grande agence parisienne de relations publiques. Sa vie aurait pu être une longue suite de soirées glamour si la très chic et très ambitieuse directrice, Chloé de Lignan, ne jouait pas les trouble-fête. Slalomant entre les peaux de bananes,... [Lire la suite]
Posté par Karine1926 à 17:43 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
13 juin 2010

Allumer le chat

Le temps a passé et effectivement nous avons laissé un peu ce blog à l'abandon, et j'avoue avoir été un peu moins voir les vôtres.... essayons de revenir peu à peu.je vais commencer avec cette première lecture: 4ème de couverture:"Bastos, le chat philosophe et pédant, parvient à échapper au fusil de Raymond. N'empêche qu'il le nargue ce chat ! Et il faut encore s'occuper du môme, un peu nul en foot, qui n'a rien trouvé de mieux que de choper de l'eczéma sur le visage... Sans compter son imbécile de père qui se fait encastrer... [Lire la suite]

17 mai 2010

Robe de marié. Frédéric Lemaitre.

4eme de couverture : "Nul n'est à l'abri de la folie. Sophie, une jeune femme qui mène une existence paisible, commence à sombrer lentement dans la démence : mille petits signes inquiétants s'accumulent puis tout s'accélère. Est-elle responsable de la mort de sa belle-mère, de celle de son mari infirme ? Peu à peu, elle se retrouve impliquée dans plusieurs meurtres dont, curieusement, elle n'a aucun souvenir. Alors, désespérée mais lucide, elle organise sa fuite; elle va changer de nom, de vie, se marier, mais son douloureux passé la... [Lire la suite]
Posté par Karine1926 à 09:19 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
16 avril 2010

Seule Venise

4ème de couverture:"A quarante ans, quittée par son compagnon, elle vide son compte en banque et part à Venise, pour ne pas sombrer. C’est l’hiver, les touristes ont déserté la ville et seuls les locataires de la pension où elle loge l’arrachent à sa solitude. Il y a là un aristocrate russe en fauteuil roulant, une jeune danseuse et son amant. Il y a aussi, dans la ville, un libraire amoureux des mots et de sa cité qui, peu à peu, fera renaître en elle l’attente du désir et de l’autre. Dans une langue ajustée aux émotions... [Lire la suite]
14 avril 2010

Trilogie

Me revoilà après plusieurs semaines d'absences, de lectures fastidieuses et abandonnées.Je repointe le bout du nez avec le roman du moment, mais d'autres critiques vont venir... 4ème de couverture:"Souvent la vie s’amuse. Elle nous offre un diamant, caché sous un ticket de métro ou le tombé d’un rideau. Embusqué dans un mot, un regard, un sourire un peu nigaud.Il faut faire attention aux détails. Ils sèment notre vie de petits cailloux et nous guident. Les gens brutaux, les gens pressés, ceux qui portent des gants de boxe... [Lire la suite]
02 février 2010

Tom petit Tom

4ème de couverture: "Tom a onze ans. Il vit dans un vieux mobil-home déglingué avec Joss, sa mère (plutôt jeune : elle l'a eu à treize ans et demi). Comme Joss aime beaucoup sortir tard le soir, tomber amoureuse et partir en week-end avec ses copains, Tom se retrouve souvent tout seul. Et il doit se débrouiller. Pour manger, il va dans les potagers de ses voisins, pique leurs carottes, leurs pommes de terre… Mais comme il a très peur de se faire prendre et d'être envoyé à la Ddass (c'est Joss qui lui a dit que ça pouvait... [Lire la suite]