Le_coeur_r_gulier_Olivier_Adam



4ème de couverture: « Vu de loin on ne voit rien », disait souvent Nathan. Depuis la mort de ce frère tant aimé, Sarah se sent de plus en plus étrangère à sa vie, jusque-là « si parfaite ». Le coeur en cavale, elle s’enfuit au Japon et se réfugie dans un petit village au pied des falaises.

Nathan prétendait avoir trouvé la paix là-bas, auprès d’un certain Natsume. En revisitant les lieux d’élection de ce frère disparu, Sarah a l’espoir de se rapprocher, une dernière fois, de lui. Mais c’est sa propre histoire qu’elle va redécouvrir, à ses risques et périls.

Tous les ans à la rentrée littéraire, il y a des auteurs que l'on attend. Olivier Adam en fait partie.
Si comme d'habitude j'ai aimé l'histoire et le style, j'avoue avoir éprouvé quelques lassitudes à la lecture de ce roman. Car on retrouve toujours les mêmes ingrédients: la perte du frère ou de la soeur, l'éloignement des siens, la mer... En somme une lecture agréable mais qui ne m'a pas bouleversé.